Les remontées capillaires : un fléau pour votre maison

Les remontées capillaires contribuent en grande partie à l’apparition d’humidité dans une maison. Elles sont en effet à l’origine d’humidité dans les murs et entraînent des dégradations à l’intérieur de votre habitation : traces d’humidité et moisissures sur les murs, humidité des sols, décollement des revêtements muraux, cloquage des peintures, salpêtre… Elles vont aussi entraîner une sensation de froid, une difficulté à chauffer et donc une surconsommation d’énergie.
Si vous rencontrez ce phénomène, des solutions existent… Nous pouvons vous aider à traiter ces remontées capillaires efficacement et durablement, alors n’attendez-pas !

 

 

Les causes des remontées
capillaires

Les remontées capillaires sont en fait une remontée de l’eau contenue dans le sol, par les murs. Ce phénomène est lié aux fondations, à la porosité des murs et aux réseaux capillaires présents dans le mur et permettant à l’eau de remonter.

En effet, les fondations sont en contact permanent avec le sol, donc non protégées, elles favorisent l’absorption de l’eau contenue dans le sol par les murs. C’est un problème qui se rencontre très souvent dans les maisons de construction ancienne. Il se produit alors un phénomène de mèche, entraînant inévitablement la remontée de l’eau dans le mur par capillarité, du bas vers le haut.

Plus le capillaire est fin, plus l’eau remonte haut dans le mur. L’humidité peut remonter jusqu’à 1,5 m – 1.8m de hauteur, ce qui revient à toucher la majeure partie du mur.

 

Les conséquences des remontées capillaires

C’est l’évaporation de l’eau contenue dans les murs qui va créer cette forte sensation d’humidité dans la maison, et à la longue, entraîner des détériorations importantes dans l’habitation et des sensations d’inconfort : froid ressenti, surconsommation de chauffage, odeurs de moisi…

Outres ces conséquences désagréables d’inconfort, l’humidité ambiante a malheureusement de graves conséquences sur la santé, c’est pourquoi le moindre signe de remontées capillaires doit être pris au sérieux et être traité rapidement pour stopper son évolution.

Les dégradations dans la maison :

  • Dégradation des matériaux de finition : peintures, enduits, boiseries…
  • Développement de champignons, micro-organismes et moisissures
  • Apparition de salpêtre
  • Traces visibles d’humidité sur les murs,
    les plafonds et les sols.
  • Baisse des performances énergétiques :
    Ponts thermiques et déperditions de chaleur

Les conséquences sur la santé :

Au delà de la détérioration de votre patrimoine, les remontées capillaires et l’humidité qu’elles engendrent favorisent les allergies.
Les moisissures, les champignons et le développement d’acariens peuvent engendrer l’aggravation des symptômes allergiques chez les personnes déjà atteintes et le déclenchement d’allergies chez des personnes n’en ayant jamais rencontré au paravant : Irritations de la peau, toux, maladies chroniques, douleurs articulaires, conjonctivite et rhinite allergique, asthme… 

 

 

Diagnostic des
remontées capillaires

Traiter les remontées capillaires n’est pas une tâche facile, mais des solutions existent. Nous pouvons être tentés de régler le problème par nous-même ayant recours à des produits anti-humidité, en refaisant les peintures, les enduits… Mais s’il s’agit bien d’humidité ascensionnelle et non d’infiltrations de la façade, un simple traitement de surface n’aura aucun effet, cela ne sera qu’un cache misère provisoire.

Pour établir le bon diagnostic et pouvoir mettre en place la solution la plus appropriée, mieux vaut faire appel à un professionnel : il sera à même d’identifier la /ou les sources du problème d’humidité et comment les traiter.

En quoi consiste le diagnostic ?

  • Dans un premier temps, il s’agit de relever tous les signes visibles d’humidité : traces noires, champignons, moisissures, salpêtre puis de déterminer les causes et l’origine exactes de l’humidité.
  • Le technicien procède ensuite à des relevés plus techniques lui permettant d’affiner le diagnostic et préconiser un traitement adapté :
    la teneur en eau et en sel des supports, le point de rosée et le taux d’humidité ambiant.

Comment traiter
l’humidité ascensionnelle ?

Face à un problème de remontées capillaires avéré, nous préconisons de  procéder à un assèchement des murs, par injection d’un produit hydrofuge au coeur du mur.

Pour cela, il faudra d’abord effectuer une préparation des murs avant l’intervention en supprimant les éléments ou parties contaminées.
Ensuite, il faudra procéder à l’injection d’une résine sous pression et créer ainsi une barrière étanche à l’intérieur du mur.

Cette barrière étanche va bloquer l’humidité ascensionnelle et rendre le mur imperméable à l’eau, tout en laissant respirer le matériau.

 

 

 

Produits hydrofuges de masse
de qualité professionnelle

Des produits de qualité professionnelle :

Nos équipes sont formées et mettent en oeuvre les techniques et produits Technichem, spécialiste du traitement de l’humidité depuis 25 ans.
Ce fabricant français a développé un procédé d’assèchement des murs professionnel apportant une solution définitive à l’humidité ascensionnelle dans le bâtiment.

Le procédé et les produits Technichem sont issus de la recherche en laboratoire et certifiés SOCOTEC : cette certification constitue les garanties d’un traitement professionnel, elle est d’ailleurs une garantie reconnue par les assureurs .

Cette technique de traitement de remontée capillaires est garanti 10 ans.

 

L'humidité chez vous provient peut-être de causes multiples, demandez conseil à un expert !

Vous souhaitez obtenir des informations complètes sur l’isolation des combles, le traitement de bois de charpente, le traitement de l’humidité ?
Vous souhaitez rénover ou nettoyer votre toiture ou votre façade ?
Contactez l’agence la plus proche de chez vous :